fbpx
The Tower of London
Située sur la rive nord de la Tamise – Thames River[temz][ˈrɪvə], la Tour de LondresThe Tower of London[ðə][ˈtaʊər][ɒv][ˈlʌndən] – est associée à l’histoire de l’Angleterre.

Aujourd’hui la tour est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et accueille plusieurs millions de visiteurs par an.

C’est en 1066 que Guillaume le Conquérant fait construire la Tour de Londres, quand il s’y installe après sa conquête de l’Angleterre, pour protéger les Normands des habitants de Londres et la ville des attaques extérieures.

Au fil de l’histoire, l’édifice fait l’objet de nombreuses transformations.

Richard Cœur de Lion, pour renforcer les défenses de la Tour fait creuser des douves et construire une enceinte élevée. Jugées peu efficaces, ces douves furent reconstruites sous Henri III et asséchées en 1830.

Après ces modifications, Henri III décide de traiter les façades à la chaux – d’où son nom de White Tower [waɪt][ˈtaʊə] – puis d’y aménager ses appartements. La Tour restera la résidence royale jusqu’à Jacques Ier qui fut le dernier roi à y avoir résidé.

La Tour de Londres a également été Prison d’Etat jusqu’au 19ème siècle et durant les deux guerres mondiales. Elle a été le théâtre d’exécutions capitales et de scènes d’horreur. De nombreux prisonniers y ont été incarcérés, dont certains célèbres parmi lesquels : en 1536, Anne Boleyn, 2e épouse d’Henri VIII, qui aura la tête coupée pour adultère ; en 1941, Rudolf Hess, désigné comme le dauphin d’Adolf Hitler sera l’un des derniers prisonniers de la Tour.

Les fantômes de la Tour de Londres font partie du folklore britannique au même titre que les nombreux châteaux hantés du pays. De nombreuses apparitions spectrales ont été signalées dont notamment celle d’Anne Boleyn.

En 1971, les joyaux de la Couronne – Crown Jewels[kraʊn][ˈʤuːəlz] y sont transférés. Parmi les plus célèbres, le diamant Koh-I-Noor (Montagne de Lumière) monté sur la couronne de la reine mère Élisabeth qui aurait un pouvoir maléfique sur les hommes, et bénéfique sur les femmes qui le possèdent, et le plus gros diamant du monde (530 carats) : l’Étoile d’Afrique. 

Si lors de votre séjour à Londres, vous souhaitez visiter cet édifice et découvrir les joyaux de la couronne, pensez à la Méthode English Phonopass, votre passeport pour parfaitement vous faire comprendre et comprendre nos amis londoniens !

Rendez-vous sur cette page – https://englishphonopass.com

 

Source photo : Golden Tours

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas diffusé. Les champs "*" sont obligatoires